Lorsque ces objets envoient ou reçoivent des informations via Internet, on parle alors d‘Internet des objets ou d’Internet of Things (IoT). L’IoT, baptisé web 3.0, devient l’extension d’Internet à des objets mais aussi des lieux physiques qui peuvent communiquer aussi bien entre eux qu’avec les hommes.

En partie responsable de l’accroissement énorme du volume de données générées sur le réseau, à l’origine du big data, l’Iot se projette dans des projets très ambitieux comme le suivi des patients dans le domaine médical et jusqu’aux villes intelligentes, les futures smart cities !

De la programmation à l’intelligence artificielle, de la sécurité informatique au big data, les objets connectés font appel à de nombreuses technologies.

Au sein de 3iL, ces domaines sont étudiés à des degrés de spécialisation divers dans le cadre de plusieurs programmes, en tronc commun, option et/ou spécialité.

Objets connectés et l'IoT 4

Carrières

Le cloud, le big data, l’intelligence artificielle entre autres viennent bousculer l’industrie, les comportements et les enjeux économiques et technologiques notamment liés à l’IoT et aux quelques 50 à 80 milliards d’objets connectés qui nous entourent.

Les métiers sont en pleine mutation et le besoin en candidats est très fort. Avec une politique salariale attractive, ils sont de plus diversifiés. Il y a tout à gagner.

Secteurs

Industrie, santé, recherche et développement, défense, sport…

Métiers

Chief IoT Officer • architecte objets embarqués • concepteur de logiciels d’objets connectés • développeur objets connectés • ingénieur d’études • IoT designer • ingénieur hardware • ingénieur software • ingénieur cloud…

Salaires

de 36 000 à 65 000 € annuel brut en fonction du niveau d’études et de l’expérience.

Ces actualités pourraient vous intéresser