Les étapes de la VAE à 3iL

La validation des acquis de l’expérience est un droit ouvert à tous (salarié sous contrat à durée indéterminée, salariés intérimaires, non-salariés, demandeurs d’emploi, etc.), et ce, quels que soient les diplômes précédemment obtenus ou le niveau de qualification du candidat.

recevabilité de la demande

évaluation du candidat

Qu'est-ce que la vae ?

La validation des acquis de l’expérience (VAE) permet, à toute personne engagée dans la vie active, d’obtenir une certification professionnelle par la validation de son expérience acquise dans le cadre d’une activité professionnelle et/ou extra-professionnelle. La certification – qui peut être un diplôme, un titre à finalité professionnelle ou un certificat de qualification professionnelle, doit être inscrite au Répertoire national des certifications professionnelles (RNCP).

financement

La VAE peut faire l’objet d’une prise en charge financière au même titre qu’une action de formation professionnelle continue. Selon le statut du candidat, il existe différentes possibilités d’aides au financement.

Seules les démarches VAE visant des certifications enregistrées au Répertoire National des Certifications Professionnelles (RNCP), sont susceptibles d’être prises en charge.

Contact :

Conditions et informations

Qui peut bénéficier de la VAE ?

Toute personne, quels que soient son âge, sa nationalité, son statut et son niveau de formation, qui justifie d’au moins un an d’expérience en rapport direct avec la certification visée – que l’activité ait été exercée de façon continue ou non – peut prétendre à la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Quels sont les prérequis ?

Les activités exercées par le candidat doivent avoir un rapport direct avec le contenu de la certification professionnelle (diplôme, titre ou certificat de qualification professionnelle) visée.

La VAE sera validée si le candidat couvre au moins 80 à 85% des compétences demandées dans le référentiel de formation.

La durée de la VAE

La durée d’une procédure VAE varie de 12 à 18 mois. Elle ne peut excéder 5 ans sauf cas particulier.

Le coût de la VAE

A 3iL, une procédure VAE implique des frais de dossier s’élevant à xxxe et un accompagnement jusqu’au jury de validation d’un montant de xxxe TTC.

liens utiles

Le portail de la validation des acquis de l’expérience Ministère du Travail – VAE Service public – VAE