Etapes 1 à 3 : recevabilité de la demande des candidats

 Etape 1 :

Cette documentation est mise en ligne ainsi que la fiche contact VAE , formulaire de sollicitation de candidature à la certification par cette voie . Cette fiche est à renvoyer complétée à vae@3il.fr.

 Etape 2 :

Après réception du formulaire, 3iL prend contact avec le candidat par courriel ou appel téléphonique. Le candidat obtient alors le dossier de recevabilité de VAE par courriel (livret 1), et le devis global.

Le livret 1 contient les informations suivantes :

  • curriculum vitae
  • description des formations suivies et/ou validées
  • description des expériences professionnelles
  • demande détaillée de validation

 Etape 3 :

A réception du livret 1, le coordinateur VAE examine celui-ci avec le candidat, notamment les modules (blocs de compétences) qui peuvent (ou pourraient) être validés. A l’issue de cet entretien, le coordinateur fournit au candidat une situation vis-à-vis de la certification.

Dans le cas où le dossier n’est pas recevable la procédure VAE s’arrête. Un courrier explicatif est envoyé au candidat pour lui permettre d’améliorer ses compétences et représenter un nouveau dossier dans l’avenir.

Etapes 4 à 6 : évaluation du candidat

Etape 4 :

Si la demande est recevable le coordinateur transmet ensuite le livret 2 (dossier de validation) et propose un accompagnement avant le passage en VAE.

Le livret 2 est le dossier de demande de validation permettant d’évaluer les compétences du candidat.

Il est possible d’y adjoindre un livret d’accompagnement.

Etape 5 :

Le candidat complète le dossier. Il est accompagné par le coordinateur par un suivi régulier.

Etape 6 :

Le jury VAE se réunit semestriellement pour examiner les dossiers transmis par le coordinateur VAE.

Le jury examine le dossier du candidat avec l’avis du coordinateur et éventuellement de la commission technique (enseignants de spécialité). Il vérifie que les exigences minimales du référentiel de certification soient satisfaites pour se prononcer.

Le jury peut décider la certification totale ou partielle. Dans ce dernier cas, la validation partielle attribue au candidat les crédits correspondant à chaque enseignement validé.

En cas de validation partielle du dossier :

  1. Préconisations que donnera le jury pour des contrôles complémentaires 

Dans le cas d’une validation partielle, les crédits attribués pour chaque enseignement validé ont une durée de validité limitée à deux ans et définitive en cas de validation du domaine.

Lorsque le jury s’est prononcé sur la validation partielle, l’établissement propose :

  • de suivre les enseignements correspondant aux domaines et matières non validés et de passer les évaluations à 3iL,
  • de préparer en candidat externe, par d’autres moyens (CNAM, Internet, 3iL, …) les enseignements nécessaires et passer les évaluations à 3iL,
  • de tenter, après capitalisation d’expériences, un nouvel examen VAE.
  1. Durée de la validation partielle

Les parties de certifications obtenues sont acquises définitivement.

En cas de validation totale du dossier :

Pour clore le dossier de validation, deux fois par an, le coordinateur organise une session d’évaluation finale avec le jury VAE. Le candidat doit alors présenter un mémoire à l’écrit et à l’oral, mémoire dont le thème aura été défini en amont entre le coordinateur et le candidat. Le jury de la VAE est composé de 5 membres dont 3 professionnels

A l’issue de ce jury, si le candidat remplit toutes les conditions le diplôme lui est attribué.


Durée de validité des décisions

La durée totale de la procédure de validation des acquis de l’expérience est limitée à cinq ans sauf cas particulier.