Mobilité internationale des étudiants

Retrouvez sur la carte :

  • mapmarker-jauneNos campus de formations délocalisés
  • mapmarker-rougeNos partenaires pour un double-diplôme international
  • mapmarker-bleuNos partenaires ERASMUS, pour un semestre d’étude en Europe
  • mapmarker-violetNos partenaires Hors ERASMUS
  • mapmarker-vertNos partenaires FITEC, pour un semestre d’étude en Amérique du Sud
  • mapmarker-orangeNos partenaires pour un séjour linguistique

Programmes internationaux au cours de votre formation

Vous avez la possibilité de choisir votre formule de mobilité, parmi les suivantes :

  • Séjours linguistiques
  • Séjours académiques (diplomants ou non)
  • Stages et autres missions professionnelles

Validation obligatoire de la mobilité internationale

Au cours de leur formation d’ingénieur en informatique, tous les étudiants 3iL doivent nécessairement justifier d’une mobilité à l’internationale, pour valider leur diplôme d’ingénieur. Seuls les élèves internationaux, ayant étudié à l’étranger l’année précédent leur intégration à 3iL, en sont dispensés.

La mobilité internationale des apprentis

Le statut même d’apprenti, les exigences du contrat en alternance et la nécessaire présence en entreprise peuvent sembler parfois être un frein à une mobilité internationale optimale.

A 3iL, la mobilité des apprentis est complètement intégrée au programme. Désormais, tous les apprentis partent en semestre académique au Canada, en Belgique ou en Bulgarie en dernière année, validant ainsi une mobilité plus qu’enrichissante.

Et pour compléter ce programme de mobilité sur mesure, 3iL propose à tous ses élèves une « expérience interculturelle » tout au long du cursus, qui prend la forme de projets de recherche, d’échanges multiculturels avec nos élèves internationaux (30% des effectifs), d’options en anglais ou d’une participation à notre semaine interculturelle annuel.

Nos programmes de mobilité

Erasmus séjours d'études

Ce programme européen ouvert à tout étudiant inscrit régulièrement dans une école ou université européenne comme 3iL lui permet, quelle que soit sa nationalité, de suivre des études dans un établissement partenaire doté de la Charte Erasmus et signataire d’une convention avec son école d’origine.

3iL comprend déjà plusieurs partenaires dans le cadre de ce programme. Pendant leur formation, les élèves de 3iL sélectionnés ont, donc, la possibilité d’effectuer un semestre de cours dans une école partenaire de 3iL. Grâce à l’harmonisation des crédits ECTS à l’échelle européenne, les cours validés par l’étudiant dans l’école partenaire valideront, en parallèle, son semestre à 3iL.

Cette formule est conseillée aux élèves désireux de vivre une première expérience en campus universitaire au cours de leur formation, de découvrir une autre culture étudiante et de choisir des matières complémentaires à leur formation initiale. De plus, le programme permet l’octroi d’une bourse Socrates couplée à une bourse régionale, et les frais de scolarité de l’université partenaire sont exemptés.

Egalement, 3iL répond à une stratégie internationale conformément aux dispositions prévues par le programme Erasmus 2014-2020, désormais appelé Erasmus+ :

3iL définit sa stratégie en fonction de sa capacité d’accueil, ses ressources, son personnel et les évolutions des projets mis en place, conformément à son label qualité. Pour établir sa stratégie internationale, 3iL doit choisir ses partenaires en fonction des principaux critères permettant la réalisation d’objectifs à moyen ou long terme : 100% des élèves de 3iL ont l’obligation d’effectuer une mobilité à l’international au cours de leur formation et ce, avant la soutenance de stage de fin d’études. Ainsi, 3iL privilégie des partenaires ayant des objectifs communs et très présents tout au long de l’année scolaire dans la promotion des échanges.

3iL souhaite que 35% des élèves de chaque promotion soient issus du recrutement à l’international. Des actions de promotion de l’école sont donc menées à l’étranger lors de salons et/ou forums aux côtés ou non d’établissements partenaires.

La direction de 3iL veut favoriser la mobilité de son personnel vers ses antennes délocalisées et ses établissements partenaires dans un premier temps. Les missions proposées sont l’enseignement d’un module de spécialité en informatique pour une durée variant de 1 à 3 semaines, le co-pilotage d’un programme de recherche avec un laboratoire d’un établissement partenaire, la participation à des séminaires pédagogiques permettant le suivi et le renforcement des partenariats, la promotion de 3iL à l’international lors de salons. Pour ce faire, 3iL veut améliorer les règles définissant les conditions de départ et de séjour à l’étranger (nombre d’heures travaillées, rémunération, récupération).

3iL souhaite que les étudiants atteignent le niveau européen C1 en anglais à la fin de leur formation. L’école va donc proposer des cours de niveau plus intensifs dans la préparation de l’examen TOEIC.

Pour pérenniser les coopérations déjà mises en place, la direction de 3iL souhaite renforcer le suivi, l’actualisation et l’amélioration des conventions signées par la visite et l’accueil de nos partenaires et ce, de façon systématique et régulière, ainsi que par des échanges téléphoniques et de mails fréquents.

3iL souhaite proposer des modules de spécialité en anglais. Ceci doit permettre un accueil plus favorable pour les étudiants anglophones, quasiment absents de nos promotions actuelles. De plus, ce serait pour 3iL l’opportunité d’offrir un double diplôme Master à ces étudiants.

Depuis 10 ans, 3iL internationalise ses formations grâce à la délocalisation de ses programmes à l’étranger. Ceci permet une mutualisation des méthodes d’organisation et de gestion. 3iL souhaite étendre son réseau en prospectant vers d’autres pays demandeurs. D’ailleurs, des contacts sont déjà en cours de finalisation.

3iL oriente maintenant ses recherches vers des établissements à l’international susceptibles d’offrir une double diplomation Master à nos étudiants ainsi qu’à leurs étudiants qui seraient accueillis à 3iL.

3iL connaît déjà, depuis quelques années, une belle expérience de coopération avec les pays d’Afrique – de l’ouest et centrale principalement, mais aussi l’Amérique du Nord – au Canada. 3iL cherche à séduire le marché asiatique dont la demande est croissante – surtout en Chine. Toutefois, 3iL souhaite aussi développer dans les années à venir davantage de projets avec l’Europe, tout comme elle le fait déjà via les séjours linguistiques et académiques, mais aussi l’Amérique latine. En effet, la demande est bien présente et les candidats sérieux, mais le manque de moyens budgétaires ne permet pas la mobilité de ces élèves, ni enseignants vers notre établissement.

A 3iL, tous les élèves sont concernés par la mobilité, en statut étudiant ou apprenti, quelle que soit leur nationalité. Lesélèves partent généralement au cours du Master, mais cela peut aussi être le cas en Licence. La mobilité à l’internationale peut être effectuée via un séjour linguistique, un séjour académique diplômant ou non, un stage ou un job étudiant. La durée de mobilité est fixée à 12 semaines minimum, mais elle peut être effectuée en plusieurs fois, à condition que les 2 tiers de la formation 3iL se déroulent en France. Pour l’élaboration et la délivrance de diplômes conjoints, 3iL ne connaît pour le moment que des accords bipartites. La volonté de coopérer peut émaner d’un établissement étranger comme de 3iL. La Direction Générale, ainsi que la Direction des Etudes de 3iL, analyse la demande ainsi que le contenu du projet. Un rapprochement des programmes est nécessaire ; elle est effectuée par la Direction des Etudes de 3iL et celle de l’école partenaire. Une année de démarrage permet de voir ce qu’il en est et si le programme est maintenu.

Doubles diplômes

Ce parcours est choisi par les étudiants dotés d’un bon niveau scolaire, et désireux d’entreprendre une formation complémentaire à 3iL. L’objectif consiste pour eux à suivre de nouveaux cours dans une autre école, en remplacement de leur dernière année d’études, pour ajouter d’autres compétences à leur actif.

Outre le fait d’expérimenter des différences de méthodologie et de pratique, les élèves ont l’opportunité de rester plus longtemps à l’étranger, sur un autre continent, leur permettant ainsi d’être sur place, pour éventuellement décrocher un stage de fin d’études dans le pays d’accueil.

Les examens réussis dans l’établissement partenaire, valideront non seulement le diplôme de 3iL, par équivalence, mais aussi de décrocher le dipôme de l’université partenaire.

Séjours linguistiques

Cette formule est conseillée aux élèves qui ont des difficultés en langue étrangère, notamment en anglais, et qui ont besoin d’approfondir davantage leurs compétences en compréhension ou expression écrite et orale. La maîtrise de l’anglais est devenue incontournable dans une carrière d’ingénieurs ; à noter d’ailleurs que chaque élève, quelle que soit sa nationalité, doit valider son TOEIC (785 points à ce jour) pour prétendre au diplôme d’ingénieur. Au programme : sessions de remise à niveau et perfectionnement de la langue sur 4 semaines minimum pour tous. L’hébergement se fait principalement en famille d’accueil.

J’ai été intégrée à l’école préparatoire de 3iL où j’ai passé 2 ans à la faculté de Limoges, filière informatique.

Lors de ma première année (après ma prépa) à l’école d’ingénieur j’ai choisi de terminer ma licence informatique à la faculté tout en suivant certains autres cours à 3iL, me permettant ainsi d’obtenir ma licence.

Enfin j’ai eu l’occasion en dernière année d’école d’ingénieur de pouvoir partir au Canada, à Chicoutimi, afin d’effectuer une maîtrise informatique (option jeu vidéo plutôt que filière générale dans mon cas) à l’UQAC (Université du Québec à Chicoutimi). Cette opportunité m’a permis de participer au concours Ubisoft, dans l’équipe représentant l’UQAC, et ai effectué un stage de 6 mois de level-designer à Ubisoft Montréal.

Lire l’interview dans son intégralité

Solène Joubert

Etudiante en 3ème année du cycle ingénieur, UQAC, Université du Quebec à Chicoutimi l UBISOFT

J’ai toujours eu envie d’étudier à l’étranger. J’étais surtout attiré par les pays anglo-saxons. Je pense que ce désir de partir était là depuis mon enfance. Dans ma formation à 3iL, il y a beaucoup de possibilités d’échange. Parmi toutes les possibilités, Chicoutimi a été mon choix puisque j’étais fasciné par l’université dans laquelle je devais étudier, et cela a été tout de suite très enthousiasmant comme destination.

Pour en savoir plus…

Benito Nzonlia

UQAC, Université du Quebec à Chicoutimi

CONTACT

DÉBOUCHÉS & CARRIÈRES

DOWNLOAD

PLAQUETTE INTERACTIVE

CAMPUS

TÉMOIGNAGES

S'INSCRIRE